ESP
KleenUp-Vectoriel-Nouveau
Kleen'up, la poubelle
de poche qui sert aussi
de cendrier de poche
• biodégradable •
Retrouvez Kleen'up sur Facebook Retrouvez Kleen'up sur Twitter Abonnez-vous un flux RSS de Twitter La chaine vidéo d'Asity et de Kleen'up

Kleen'up est une marque
et un modèle déposés
Pour toutes informations
adressez-vous Ă  Asity - France

cigarette

Les mégots dans le sable des plages, dans les dunes, aux bords des allées du littoral... pensez-vous que ce n'est qu'un petit déchet, pas si grave que ça ?


Chaque année, en France, ce sont près de 40 milliards de mégots qui sont abandonnés dans les rues, les canivaux, les routes, la montagne, les plages... Et savez-vous ce qu'ils deviennent ? Les eaux de ruissellement (et de nettoyage) les emmènent vers les rivières (les réseaux d'eaux pluviales ne sont pas filtés pour les petits déchets) et ils finissent, pour la plus grande partie, en mer pour être rejetés ensuite sur les littoraux.

Un mégot à lui seul pollue jusqu'à 500 litres d'eau. Et surtout, une fois ingéré par les poissons, les batraciens ou les oiseaux, il n'est pas digéré et finit par provoquer la mort. Alors, ta cigarette, « Achète la si tu veux, Fume la si tu as envie, mais Jette ton mégot proprement ».

 
MegoBox - Cendrier d'extérieur - Reportage France 3 Limousin - Video
[Source France 3 Limousin - Reportage JT 4 mars 2011 - 19:00]

Voir la vidéo du Reportage MEGOBOX France 3 Limousin en chargement rapide

Un bon exemple est toujours bon à prendre. C’est ce qu’a pensé Frank Faubert lors d’un voyage en Irlande où les fumeurs jettent leurs mégots dans des boites métalliques de fabrication maison pour ne pas souiller leur environnement extérieur.
Après son retour en France, Frank, entrepreneur dans l’âme, met sur pied un projet et s’associe les compétences d’Oxymétal en Haute Vienne pour la réalisation de son idée. Quelques mois plus tard, la MEGOBOX naissait.


Ses particularités ? Deux principales !

Mécanique d’abord : La boite elle-même est fabriquée en aluminium, s’ouvre intégralement pour être facilement vidée et se fixe au mur ou sur un pied.

La seconde : C’est un espace de communication qui permet d’affirmer son engagement éco-citoyen tout en valorisant son image ou plus simplement, servir d’espace d’annonce à celles et ceux qui veulent le louer à leur propriétaire.

Pourquoi est-il urgent de prendre en considération la problématique des mégots ?

Le mégot représente une pollution chimique souvent méconnue. Pour reprendre les sources de l’O.M.S : 1 mégot pollue 500 litres d’eau et, bien sûr, rend cette eau impropre à la consommation (et à la respiration pour les animaux aquatiques). Songez que sur les 50 milliards de cigarettes achetées en France par an, 30 milliards de mégots jonchent nos sols et, embarqués par les eaux pluviales ou de nettoyage des rues, vont polluer 15 milliards de m3 d’eau, soit l’équivalent de 5 millions de piscines olympiques… ce n’est pas rien !

Limoges, ville d’art et d’histoire, constitue le troisième centre urbain du grand Sud-Ouest avec plus de 200 000 habitants. C’est une des villes pionnières à s’engager contre l’abandon de mégots ! Et elle a choisi MEGOBOX.
Dans le cadre de l’Agenda 21, la Région du Limousin mène un test aux abords des lycées. À n’en pas douter, la MEGOBOX ne sera pas de trop pour contribuer à la propreté des zones d’accueil de ces établissements du Limousin … et d’ailleurs bien sûr !

D’autres villes, grandes et petites, sont en train d’étudier des projets similaires.

Familiariser à l’utilisation de la MEGOBOX, une solution innovante 100% française, contribuer à la protection de l’environnement et pourquoi pas, à terme, envisager la collecte sélective des mégots en vue de leur recyclage, comme l’a fait le projet Mantis mené par Alexandra Guerrero pour en démontrer la pertinence.

Si la MEGOBOX vous tente pour votre ville, votre établissement d’accueil, votre rue piétonne... prenez contact avec Lionel Aymard par mail (les5a@live.fr) ou par téléphone au 06 40 11 73 40.

Un remerciement tout spécial à l'équipe de France 3 Limousin pour ce reportage très sympathique, qui contribue à notre lutte contre les petits déchets.

Pour aller plus loin

 
MegoBox-Reportage-Fr3-Region-Video

Voir la vidéo du Reportage MEGOBOX France 3 Limousin en chargement rapide

Un bon exemple est toujours bon à prendre. C’est ce qu’a pensé Frank Faubert lors d’un voyage en Irlande où les fumeurs jettent leurs mégots dans des boites métalliques de fabrication maison pour ne pas souiller leur environnement extérieur.
Après son retour en France, Frank, entrepreneur dans l’âme, met sur pied un projet et s’associe les compétences d’Oxymétal en Haute Vienne pour la réalisation de son idée. Quelques mois plus tard, la MEGOBOX naissait.


Ses particularités ? Deux principales !

Mécanique d’abord : La boite elle-même est fabriquée en aluminium, s’ouvre intégralement pour être facilement vidée et se fixe au mur ou sur un pied.

La seconde : C’est un espace de communication qui permet d’affirmer son engagement éco-citoyen tout en valorisant son image ou plus simplement, servir d’espace d’annonce à celles et ceux qui veulent le louer à leur propriétaire.

Pourquoi est-il urgent de prendre en considération la problématique des mégots ?

Le mégot représente une pollution chimique souvent méconnue. Pour reprendre les sources de l’O.M.S : 1 mégot pollue 500 litres d’eau et, bien sûr, rend cette eau impropre à la consommation (et à la respiration pour les animaux aquatiques). Songez que sur les 50 milliards de cigarettes achetées en France par an, 30 milliards de mégots jonchent nos sols et, embarqués par les eaux pluviales ou de nettoyage des rues, vont polluer 15 milliards de m3 d’eau, soit l’équivalent de 5 millions de piscines olympiques… ce n’est pas rien !

Limoges, ville d’art et d’histoire, constitue le troisième centre urbain du grand Sud-Ouest avec plus de 200 000 habitants. C’est une des villes pionnières à s’engager contre l’abandon de mégots ! Et elle a choisi MEGOBOX.
Dans le cadre de l’Agenda 21, la Région du Limousin mène un test aux abords des lycées. À n’en pas douter, la MEGOBOX ne sera pas de trop pour contribuer à la propreté des zones d’accueil de ces établissements du Limousin … et d’ailleurs bien sûr !

D’autres villes, grandes et petites, sont en train d’étudier des projets similaires.

Familiariser à l’utilisation de la MEGOBOX, une solution innovante 100% française, contribuer à la protection de l’environnement et pourquoi pas, à terme, envisager la collecte sélective des mégots en vue de leur recyclage, comme l’a fait le projet Mantis mené par Alexandra Guerrero pour en démontrer la pertinence.

Si la MEGOBOX vous tente pour votre ville, votre établissement d’accueil, votre rue piétonne... prenez contact avec Lionel Aymard par mail (les5a@live.fr) ou par téléphone au 06 40 11 73 40.

Un remerciement tout spécial à l'équipe de France 3 Limousin pour ce reportage très sympathique, qui contribue à notre lutte contre les petits déchets.

Pour aller plus loin

 
« Chaque année en France, 110 milliards de petits déchets abandonnés polluent les eaux et intoxiquent la faune et la flore. Protège ta planète, réclame des Kleen'up ! »
Découvrez une nouvelle vidéo chaque semaine jusqu'au 18 avril 2011.
Cette été, sur les plages, les dunes et le front de mer, disons "STOP" aux petits déchets.

 

Video-Spot Poubelle de Poche Kleen'up été 2011 - Stop aux chewing-gums sur les fronts de mer Vidéo-Spot Poubelle de Poche Kleen'up été 2011 - Stop aux mégots sur les plages
Le Chewing-gum
Le MĂ©got
Video-Spot Poubelle de Poche Kleen'up été 2011 - Stop aux coton-tiges dans le sable !
Video-Spot Poubelle de Poche Kleen'up été 2011 - Stop aux préservatifs usagés dans les dunes !
Le Coton-Tige
Le Préservatif
Video-Spot Poubelle de Poche Kleen'up été 2011 - Stop aux préservatifs usagés dans les dunes !
Le making-of
... BientĂ´t
Le papier plastique

 

Mantis - Veste réalisée à partir de laine mélangée avec de la fibre de mégots de cigarettes
Photo: Alexandra Guerrero


La designer chilienne Alexandra Guerrero a fait la drole d'expérience d'utiliser le matériau le plus improbable pour fabriquer des vêtements : les mégots de cigarette (en acétate de cellulose).

À première vue cela semble délirant ou bien ça ressemblerait à un titre racoleur, vous ne trouvez pas ? Mais le plus surprenant de cette initiative, c’est que les créations, réalisées avec ces mégots mélangés à de la laine, semblent tout à fait prometteuses.

Article original de Paula Alvarado, Buenos Aires (Argentine) : Recycled Cigarette Butts Clothing. No kidding! (Des vêtements en mégots recyclés. C’est pas une blague !)

Transformer de sales mégots de cigarettes en laine

Le projet Mantis a débuté alors que la designer Alexandra Guerrero préparait sa thèse. Consciente de l’énorme quantité de mégots de cigarettes disséminés un peu partout dans la ville de Santiago du Chili, elle s'est mis à réfléchir à ce qu'elle pourrait en faire et a abouti à une méthode pour mélanger les fibres des filtres de cigarette avec de la laine naturelle, créant un fil au style rustique qui peut être tricoté pour réaliser toutes sortes de vêtements.

Bien sûr, mettre des mégots de cigarettes en contact avec votre peau n’était pas seulement dégoutant mais également potentiellement dangereux. Avant de continuer son projet, Alexandra fit appel à une ingénieure environnementaliste, Corolina Leiva, pour conduire une étude destinée à déterminer la pureté du matériau après nettoyage des mégots. L’étude conclut que les filtres pouvaient être purifiés à 95%, ce qui, d’après la designer, signifiait que les mégots nettoyés étaient “propres” à l’utilisation.

Le processus de purification

Le processus de purification commence par le passage des mégots à l’autoclave (purification par vapeur saturée à haute-pression à 121° C). Les mégots sont ensuite lavés avec un solvant polaire(1), retournent alors à l’autoclave, puis sont rincés, séchés et finalement, déchiquetés pour créer un matériau comparable à de la laine. Les résidus liquides du processus sont cédés pour être testés en tant qu’insecticide biologique.

Mantis - Les mégots en cours de nettoyage (autoclave, solvant...)

Les mégots en cours de nettoyage (autoclave, solvant...)

 

Mantis - Les mégots après purification

Les filtres de cigarettes une fois purifiés par le processus d'Alexandra

 

Mantis - Le fil de "laine" réalisé à partir des mégots de cigarettes purifiés

Le fil de "laine" obtenu à partir des fibres des mégots de cigarettes nettoyés

 

Vêtements et Objets produits à partir de mégots de cigarettes recyclés


Alexandra a réalisé plusieurs créations à partir de son invention : une veste, un poncho, une robe et un chapeau. Elle a aussi réalisé un produit cosmétique de gommage en mélangeant le matériau, créé avec les mégots, avec du savon.

Le textile créé contient 20% de matériau issu du recyclage de filtres de cigarettes. 5.000 mégots ont été collectés par Alexandra directement dans les rues pour réaliser ses tests.

Cela n’est peut-être pas la solution pour traiter l’énorme problème que représentent les déchets de cigarettes (4,3 milliards de mégots sont jetés improprement chaque année ; ils ne se dégradent jamais complètement et commencent seulement à se dégrader au bout de 12 ans), mais c’est une bonne méthode pour faire prendre conscience de ce que l’on peut faire avec cet effroyable gâchis de matière.

(1) solvants polaires - cf. solvants (wikipédia)

Pour en savoir plus

 

Panetoscope.com - Les statistiques écologiques en temps réel (déchets, pollutions, destructions...)

On en se rend jamais vraiment compte de ce que représente des chiffres de trop grandes dimensions, surtout en matière d'environnement.
60 000 tonnes de sacs plastiques distribués par les commerçants français chaque année. Que cela peut-il bien représenter à l'échelle d'un humain ?
Partant de ce constat de se figurer ces chiffres, Planetoscope.com de consoglobe.com a eu l'idée de les ramener à une échelle de temps beaucoup plus réduite.
Le nombre de sacs platique distribués par les commerçants français DEPUIS QUE VOUS ÊTES CONNECTÉS AU SITE. Et là, de voir le compteur défiler et de SE FAIRE VRAIMENT PEUR.

Le site propose un nombre impressionnant de statistiques diverses et variées que vous pouvez consulter par rubrique (Biodiversité, Climat, Consommation, Énergies, Environnement, Déchets...) ou directement depuis la recherche.

Pour ceux qui veulent en savoir plus, de nombreuses statistiques sont complétées d'une page d'information plutôt … complète.

Lire la suite...  
769px-Filthy_Habit_by_SillyPuttyEnemies
photo : Sillyputtyenemies

Quelques extraits intéressants des informations relatives au MÉGOT présentes dans la page qui lui est consacrée sur Wiikipédia

Sociologie

« Les mégots se trouvent sur le sol en de multiples endroits, urbains mais aussi naturels (plage), et en dépit de leur petite taille, ils ont une grande longévité. »

Pollution

« Bien que d'apparence anodine, les mégots posent un sérieux problème environnemental. Ainsi par exemple en 1998, 954 millions de kg de mégots (les filtres) se sont retrouvés partiellement dans les rues, les cours d’eau, etc. en Suisse. Au niveau mondial, on estime le nombre de mégots jetés dans la nature à 4,5 billions par an. »

« Le temps mis par le mégot pour se décomposer dans la nature varie entre 6 mois à une dizaine d'années, selon qu'il s'agit d'un mégot avec ou sans filtre ainsi que des conditions climatiques. »

« Le filtre en soi (c'est-à-dire d'une cigarette non fumée) n'est guère un danger, les substances nocives — y compris des métaux lourds — ne se retrouvent que dans les filtres de cigarettes consommées et dans les mégots sans filtre (resp. restes de tabac au bout du filtre). Comme la plupart des mégots finissent en fin de compte (p. ex. via les canalisations) dans l'eau, se pose le problème de la pollution de celle-ci. En tout cas les mégots jetés ne constituent pas simplement un problème esthétique, mais sont une véritable source de pollution. »

Enfants

« Un autre problème est le danger que des enfants en bas-âge avalent les mégots. Pour les plus petits, explorer le monde en prenant des objets connus ou inconnus dans la bouche est un comportement normal, pour les enfants un peu plus âgés le fait d'imiter les adultes fumeurs. Il arrive que des adultes fument sur les aires de jeux pour enfants et y jettent leurs mégots, leur permettant ainsi d'y avoir accès, notamment dans les bacs à sable, ce qui présente un risque d'intoxication. »

 

Pour en savoir plus

 





avec KleenUp-Logo-noshad-little,
préservez vos sites
et valorisez votre image

crédits

Petits déchets mais tellement polluants !

Si nous sommes plus que jamais sensibles à préserver notre planète, chaque année, des millions de tonnes de petits déchets sont jetés au hasard de nos activités humaines. Or ils sont parmi les plus polluants et dangereux pour les eaux et pour la faune : des plastiques, des acétates de cellulose, des papiers et encres non recyclables... TOUS EN GRANDE MAJORITÉ MAL BIODÉGRADABLES.

Un seul exemple, le filtre de cigarette, le vilain mégot. Il représente près de 34% des déchets que l'on retrouve dans le sable des plages. En 2009 au niveau mondial, on estimait qu'il en était jeté dans la nature, quelques 4,5 millions de tonnes chaque année.

Dans le monde, 4 300 milliards de mégots sont jetés dans les rues, chaque année. En moyenne, il faut 12 ans pour qu'ils se dégradent complètement.

source : planetoscope.com


KleenUp-Logo-noshad-little, ces petits malins en carton "propre" et biodégradable, glissés dans votre poche ou dans votre sac, vous invitent à participer à la sauvegarde de notre planète, chaque jour, simplement !


KleenUp-Logo-noshad-little, c'est l'invitation que l'on fait Ă  chacun de faire
un geste citoyen.

 

bonton-cestquoi Kleen'up - Contactez-nous !

 

 
Powered by Tags for Joomla